Du 01 au 07 septembre 2022, l’Association pour le bien-être familial /Naissances désirables à travers la campagne, tamtam, les étudiants de l’université universelle de Bukavu, province de Sud-Kivu, ont bonifié plusieurs méthodes contraceptives modernes, pour prévenir aux grossesses non désirées.

 Sarana, l’une parmi les jeunes de mouvement des jeunes explique l’importance de ces méthodes

« Ces méthodes permettent à lutter contre les grossesses non désirées et clandestins et contre les maladies sexuellement transmissibles. Par ces méthodes nous avons entre autres : les sayanas, les préservatifs hommes et femmes, il y en a beaucoup »

Dr. Giselle Nyamalibu , invite les étudiants à faire le choix des méthodes car leur avenir en dépend d’ eux .

« Vous avez le droit d’accepter, de refuser et de choisir vous-même le moment ou vous pouvez avoir les enfants ou vous pouvez (…), c’est à vous de réfléchir le moment ou vous pouvez venir chercher le service (…) »

Mme NADIA SABAHERA coordinatrice provinciale du programme santé des adolescents estime que ces méthodes permettront aux jeunes d’avoir un avenir garanti

« On voudrait   par cette campagne, que les jeunes après avoir commencé à utiliser ces méthodes contraceptives, c’est dans la mesure possible qu’ils ne puissent pas tomber en ceinte et à vouloir faire des avortements »

Retenons que, cette campagne à durée 7 Jours dans l’objectif de permettre tout étudiant (e), d’en profiter.


Dr Delphin Katchelewa
Coordonnateur communication ABEF-ND

Pour vos soins de santé en ligne, veuillez visiter www.afiabora.com

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *